Sylvie Loutre | 2020 novembre
0
archive,date,mega-menu-max-mega-menu-1,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

« Avant » la transformation ne pouvait pas venir de l’intérieur.

En partage de ce que je vis sur le terrain en ce temps incertain (c’est un pléonasme) quelques clés pour penser et agir.

« Avant », transformation = rupture, choc dans le métier et dans les relations à l’environnement.

« Avant », la transformation rimait avec « intégration de nouveaux talents venus de l’extérieur (changement de patron, arrivée de top gun…) ». La transformation ne pouvait pas venir de l’intérieur.

Aujourd’hui la transformation que j’accompagne est endogène. Elle est intérieure, profonde et agit comme du levain dans la pâte. Elle passe par des évolutions de conscience, par des ouvertures de visions, et par des nouvelles manières de faire.

X