Sylvie Loutre | Clé pratique pour engager une transition
127
archive,category,category-cle-pratique-pour-engager-une-transition,category-127,mega-menu-max-mega-menu-1,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Dernier round avant 2021.

J’ai envie pour cette dernière lettre de 2020 de lister, comme pour un florilège, les sujets qui nous ont fait travailler ensemble pendant cette année si particulière.

Revue de cas…

« Avant » la transformation ne pouvait pas venir de l’intérieur.

En partage de ce que je vis sur le terrain en ce temps incertain (c’est un pléonasme) quelques clés pour penser et agir.

« Avant », transformation = rupture, choc dans le métier et dans les relations à l’environnement.

« Avant », la transformation rimait avec « intégration de nouveaux talents venus de l’extérieur (changement de patron, arrivée de top gun…) ». La transformation ne pouvait pas venir de l’intérieur.

Aujourd’hui la transformation que j’accompagne est endogène. Elle est intérieure, profonde et agit comme du levain dans la pâte. Elle passe par des évolutions de conscience, par des ouvertures de visions, et par des nouvelles manières de faire.

Pour voyager très loin il faut y aller collectivement comme les baleines et les oiseaux migrateurs.

En cette rentrée, j’ai envie de partager deux choses :

– La première est d’honorer l’élan vital de mes clients.

– La seconde est de souligner que pour entretenir l’élan vital, si nécessaire pour entreprendre et être créatif, il faut l’intégrer dans sa vie et son plan de charge.

Les RV de cette rentrée COVID sont intenses. Pour les entreprises qui le peuvent, parce que leur situation financière leur permet de sortir de la nasse, la priorité est à la transformation. Ce mot est devenu un mot « valise », pourtant ils l’associent à une vraie métamorphose. Garder son ADN et tout changer. Réformer par des chantiers concrets et rythmés, lâcher du lest, ouvrir son éco système, revisiter les process de décision. Bref faire évoluer la culture.

Retraite et coaching sur l’île de Groix, on continue après l’été.

Les mini – retraites de 5 jours en semaine et en individuel sur l’île de Groix vont se poursuivre à l’automne. Du 21 /09 au 29/09 et du 13/10 au 25/10.

Passée la rentrée avec son lot de re – démarrage et de projection pour boucler l’année. Vous serez, pour certains, en recherche d’un moment pour prendre de la hauteur et réfléchir au calme. 

X