Sylvie Loutre | Oser descendre de cheval. Nouveau projet professionnel.
41767
post-template-default,single,single-post,postid-41767,single-format-standard,mega-menu-max-mega-menu-1,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Nicolas Hulot l’a fait.

Nous sommes nombreux, les « quinquas et + » a vouloir descendre de cheval.

Pas pour regarder les trains passer, mais au contraire pour nous donner les moyens, en temps et en liberté pour démarrer un nouveau chapitre de notre vie.

Choisir de clôturer un job, pour remonter en selle.
Repartir vers une nouvelle aventure – qui peut être professionnelle, ou personnelle – mais une aventure qui nous permette de nous sentir aligné, aligné dans notre vie professionnelle, personnelle et notre vie intérieure.

Je rencontre de nombreuses personnes, dirigeants ou pas, qui ont envie de se donner l’opportunité d’entreprendre quelque chose de nouveau.Un nouveau projet pour « passer à l’action » sur les sujets de transformation.

Nous sommes nombreux, « les quinquas et + » à avoir le sentiment que c’est notre génération qui doit enclencher la transition, le changement de comportement.

Nous avons, via nos parents connu les « 30 glorieuses », nous avons baigné dans les « 50 gaspilleuses » nous avons créés nos entreprises, lancé nos fondations, développé nos associations. Nous avons aujourd’hui envie de descendre de cheval pour mieux nous accorder à ce que nous voulons faire maintenant, ici, être utile et actif en ce début de 3e millénaire.

Pour démarrer une nouvelle aventure nous avons d’abord à clôturer ce que nous faisons aujourd’hui. C’est un vrai travail, libérateur et exigeant, qui demande du courage et de la lucidité. On quitte un « personnage social » on se projette dans l’inconnu.

Ensuite pour entreprendre cette nouvelle aventure, donnons nous le temps d’identifier cet « inconnu », ce nouveau champ des possibles, voir le cap, celui qui va nous guider vers l’expression de nos talents. Les talents que nous avons employés jusqu’à aujourd’hui, et les autres. Ceux qui font appel à notre génie créateur, à ce que l’on a oublié faute de temps et de disponibilité à soi.

Nous pourrons ensuite « aller vers » cette nouvelle contrée, celle des « change makers ». Mettre notre talent au service des sujets d’aujourd’hui.Réparer la nature, inverser le processus du « toujours + », équilibrer les revenus, expliquer, éduquer, mettre le pied à l’étrier à ceux qui sont sur le bord du chemin… tout se tient et nous avons les moyens de contribuer à cette transformation. Si nous le voulons.

Si vous vous reconnaissez, si vous aussi, vous voulez « descendre de cheval » pour vous donner l’opportunité de faire « autre chose » du 3eme tiers de votre vie. Si vous voulez sauter le pas, mieux vous aligner à votre rêve et à votre sève, je vous invite à me contacter, contact. Nous parlerons, expériences, méthodes, parcours, rencontres et inspiration.

Sylvie Loutre
contact@sylvie-loutre.fr