Sylvie Loutre | La transformation de l’entreprise passe par la transformation de ses leaders.
42212
post-template-default,single,single-post,postid-42212,single-format-gallery,mega-menu-max-mega-menu-1,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Pour les entrepreneurs du 21eme siècle la nouvelle frontière est intérieure.

Un saut de conscience est bienvenu et « Aucun problème ne peut être résolu avec le niveau de conscience qui l’a engendré » A.Einstein.

Si le nouveau challenge des dirigeants est de dépasser cette frontière intérieure, de quelle frontière s’agit – il ? Et pour faire quoi ?

La frontière intérieure est ce qui nous limite. Nos manières de faire, nos barrières culturelles, notre vision du monde. Nous sommes tous « encombrés » par nos limitations, nos croyances limitantes et nos aveuglements.

Passer ce plafond de verre et traverser cette frontière intérieure rallume la flamme. Cela nous rend créatif à nouveau et capable d’enclencher de nouvelles manières de faire qui vont elles même engendrer de nouveaux comportements, de nouvelles relations et une nouvelle perception des systèmes.

Les approches cognitives ne suffisent pas. Elles nous apportent seulement des outils pour penser. Alors que pour les entrepreneurs du 21eme siècle, l’enjeu est d’inventer, d’embarquer et de concilier. L’observation de la façon dont opèrent les leaders initiateurs de changements profonds montre qu’ils innovent à partir d’un état intérieur, ou niveau de conscience et d’attention, qui n’est pas visible pour l’observateur extérieur.

J’ai construit une méthode pour travailler ce souffle intérieur. En synergie avec l’approche objective et cognitive du coaching j’ouvre des portes, l’accès à des textes philosophiques, à des méthodes symboliques, à des mythes et des récits initiatiques.

Cela vous parle ?

 

 

Sylvie Loutre
contact@sylvie-loutre.fr


X