Sylvie Loutre | Pour voyager très loin il faut y aller collectivement comme les baleines et les oiseaux migrateurs.
42430
post-template-default,single,single-post,postid-42430,single-format-standard,mega-menu-max-mega-menu-1,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,vertical_menu_enabled, vertical_menu_width_290,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Pour voyager très loin il faut y aller collectivement comme les baleines et les oiseaux migrateurs.

En cette rentrée, j’ai envie de partager deux choses :

– La première est d’honorer l’élan vital de mes clients.

– La seconde est de souligner que pour entretenir l’élan vital, si nécessaire pour entreprendre et être créatif, il faut l’intégrer dans sa vie et son plan de charge.

Les RV de cette rentrée COVID sont intenses. Pour les entreprises qui le peuvent, parce que leur situation financière leur permet de sortir de la nasse, la priorité est à la transformation. Ce mot est devenu un mot « valise », pourtant ils l’associent à une vraie métamorphose. Garder son ADN et tout changer. Réformer par des chantiers concrets et rythmés, lâcher du lest, ouvrir son éco système, revisiter les process de décision. Bref faire évoluer la culture.

Cette question du changement culturel est au cœur de toute ma vie professionnelle et personnelle. En créant et dirigeant 27 ans un cabinet dédié aux transitions culturelles, puis en me mettant au service de celles et ceux qui portent des entreprises, des associations et des fondations qui se transforment.

J’ai appris, j’ai compris et maintenant je partage les process et les méthodes qui alient l’analyse objective à l’analyse sensible et subjective. Et cela donne de la transformation, en profondeur. Pas justes des changements sectoriels.

La seconde chose que je souhaite partager, est une invitation.

Je vous invite en cette rentrée à planifier des temps de ressourcements. L’élan vital est à entretenir. Il est si précieux pour répondre aux injonctions du moment. Je vois autour de mois beaucoup de personnes fatiguées qui expriment le fait de ne plus pouvoir fonctionner «comme avant». Ces remises en questions profondes sont des tournants de vie. Ils déstabilisent et sont féconds.

Je planifie de nouvelles mini retraites sur l’île de Groix (calendrier 2021). Elles s’adressent à celles et ceux qui ont besoin de souffler, de reprendre de la hauteur pour engager un tournant existentiel.

Ces retraites sont dédiées au travail et au ressourcement dans une nature splendide. Séances journalières de 2H30 de coaching pour « décoller » une problématique, et démarrer un nouveau projet, le reste du temps : marche, vélo, bateau, reconnexion à soi. Programme sur mesure en fonction de vos besoins.

Une mini retraite en collectif est programmée du 07 au 11/11 , d’autres en individuel et en collectif sont prévues à partir de Mars 2021 et j’ouvre la possibilité à des groupes constitués, CODIR , CA, d’organiser des séjours sur mesure. C’est tout pour cette remise en selle…

Je vous souhaite une bonne rentrée.

Sylvie Loutre
contact@sylvie-loutre.fr


X